12, July 2020 6:15

«Le mandat du Conor prend fin le 30 avril prochain», a dit la présidente Fatoumata Guindo lors d’une conférence de presse

Le Comité de normalisation (Conor) de la Fédération malienne de football (Fémafoot) était face aux hommes de média le jeudi 26 avril 2018. L’objectif était d’expliquer les missions qui leur étaient confiées et donner une date précise pour la fin de leur mandat. Elle a eu lieu au siège de la Fémafoot sous la houlette de la présidente Mme Daou Fatoumata Guindo, en présence des autres membres.

D’entrée de jeu, la présidente dira qu’ils ont pris officiellement fonction le 14 janvier 2018. A ce titre, la FIFA leur a confié une mission qui était d’organiser les ligues et faire élire un bureau exécutif.

Et d’ajouter que le Conor a un mandat de 4 mois, selon la lettre de la Fifa définissant ses tâches qui consistent à gérer les affaires courantes de la Fémafoot ; réviser si nécessaire, les statuts de la Fémafoot et assurer leur conformité avec les statuts et exigences de la FIFA ; réviser si nécessaire, les statuts des Ligues régionales et assurer leur conformité avec les statuts de la Fémafoot ainsi qu’avec les statuts et exigences de la Fifa ; identifier les délégués légitimes à l’Assemblée générale de la Fémafoot ; organiser les élections d’un nouveau Comité exécutif de la Fémafoot.

Selon elle, le temps imparti pour la tenue d’une Assemblée générale élective afin de mettre en place un nouveau Comité exécutif de la Fémafoot ne suffit pas. « Nous comptons démarrer le plus rapidement possible et avec l’aide de tout le monde, le championnat avec 20 clubs et 2 poules. A la fin, 6 clubs seront relégués en 2ème division. Comme nous allons organiser la montée où les deux clubs compléteront les 14 pour faire 16, c’est en ce moment que nous allons organiser l’élection du président de la Fémafoot. C’est pour vous dire qu’on ne peut tenir l’Assemblée générale élective avant la fin du championnat », a expliqué Mme Daou Fatoumata Guindo.

Parlant des élections des Ligues régionales, elle a dit le problème des ligues est maintenant réglé notamment Bamako, Kayes, Ségou et Mopti.

Comme certains ont affirmé que la présidente avait adressé une lettre à la FIFA pour prolonger le mandat, en répondant à ceux-ci, Fatoumata Guindo a été clair : « je n’ai jamais envoyé une lettre à la FIFA pour demander une prolongation de notre mandat, jamais ; et le mandat du Conor prendra fin le 30 avril prochain ».

Pour terminer, elle a dit que le bilan du Conor est positif et qu’ils vont sauver l’année car, cela fait parti de leur engagement. Mais ils ne savent pas quel jour le championnat malien va démarrer.

Gaoussou Kanté

Copyright Malijet © 2008 – 2018. Tous droits réservés
Source: Malijet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *