7, April 2020 10:22

Phase Aller du Championnat national de football Vitalor Ligue 1: Ayéma FC leader à mi-parcours

Ayéma FC

Démarré le 19 octobre 2019, le championnat d’élite de football béninois a rendu son verdict après le dernier match en retard disputé le dimanche 16 février 2020 à Parakou entre les Buffles et Esae (2-0) avec des fortunes diverses pour les seize équipes en lice. Et c’est l’équipe de Ayéma FC qui est sacré champion de la phase aller avec 30 points (GD : +15) devant Esae (27 points, GD : +4) et les Dragons de l’Ouémé (25 points, GD : +8).

René José SAGBO

Ayéma : Leader à mi-parcours

(Rang : 1er, 30 points, GD : +15)

Auréolé de 30 points à la fin de la manche aller de la Vitalor Ligue 1, l’équipe de Ayéma FC caracole en tête de classement avec 22 buts marqués, sept buts encaissés et un goal différentiel de +15. Rien ne présageait la première marche du podium pour cette équipe coachée par le technicien béninois Urbain Honfo, qui sur l’ensemble des quinze journées a enregistrée huit victoires (dont trois  à domicile et cinq en déplacement) et une défaite concédée à domicile. Il faut signaler que l’équipe chère au président Pédro Ayéma détient la meilleure attaque de cette phase aller avec 22 réalisations. Ce résultat est le fruit d’un renforcement du bastion offensif.

Pour la phase retour qui démarre le 21 février 2020, l’équipe d’Ayéma va disputer huit matches à domicile et sept à l’extérieur. Elle devra se montrer plus convaincante en déplacement et engranger le maximum de point à domicile pour prétendre au titre au soir du dimanche 14 juin 2020 où prend fin la phase retour.

Esae : un prétendant au titre

(Rang : 2ème, 27 points, GD : +4)

Talonnant le leader avec (27 points, GD : +4), les protégés de l’entraîneur Richard Bio de ESAE FC, de retour de leur campagne de coupe de la confédération de la Caf occupent la deuxième marche du podium avec 13 réalisations et neuf buts encaissés (GD : +4). Au vu de son parcours après 15 journées, l’équipe d’Esae FC a fait l’essentiel en déplacement avec cinq victoires contre trois à domicile. Elle doit consolider son bastion défensif qui a encaissé neuf buts et confirmer la bonne prestation enregistrée lors de la phase aller puisqu’elle aura à disputer huit matchs à domicile et sept match en déplacement. Et pour le capitaine de l’équipe, l’objectif majeur désormais est le titre même sin Esae FC reste équipe à abattre par tous ses adversaire après son retour de la coupe de la confédération

Dragons : maintenir le cap

(Rang : 3ème, 25 points, GD : +8)

Maintenir le Cap ! Ainsi se résume le leitmotiv des « Orange et Noir » des Dragons de l’Ouémé, l’équipe la plus titrée de ce championnat d’élite qui finit la phase aller avec 25 points à son compteur (16 buts marqués et huit buts encaissés (GD : +8)). Elle a réalisé la plus grande partie de son exploit à domicile avec six victoires contre seulement une en déplacement. L’ascension de cette équipe chère au président de la Fédération béninoise de football Mathurin De chacus doit son ascendance au jeune Folly Gbadoégan, meilleur buteur de cette manche aller avec neuf réalisation sur les 16. Et pour la manche retour où l’équipe de la capitale va disputer huit matches en déplacement contre sept à domicile, il faut espérer que son buteur maison soit en forme pour porter l’équipe au titre. Aussi, il s’avère indispensable que le bastion défensif soit renforcé puisque l’équipe a encaissé sept buts en déplacement contre un à domicile.

Buffles : Des raisons d’y croire

(Rang : 4ème, 25 points, GD : +8)

Champion en titre, les Buffles du Borgou, actuel 4ème avec 25 points (14 buts marqués et six buts encaissés (GD : +8)) garde leur objectif de départ, celui de conserver le titre. Et avec une attaque bien en place (14 buts marqués), donc 2ème équipe au classement de la meilleure attaque et la meilleure défense (six buts seulement encaissés) avec désormais un encadrement technique coaché par un averti, Adam Taïrou, l’équipe de la cité des Kobourous va disputer huit match à domicile lors de la phase retour et sept en déplacement, avec un alléchant Panthères # Buffles lors de la dernière journée. « Comme d’habitude » pourrait-on dire même si l’équipe a reçu beaucoup de renforts durant la trêve profitant du mercato. Un avertissement à ses prochains adversaires car le Président Laurent Gnanssounou a mis les bouchées doubles avec comme objectif majeur de se tailler la première place du podium

Energie : Entre ambitions et doute

(Rang : 5ème, 21 points, GD : +4)

L’équipe de la SBEE peine à retrouver ses marques et a commencé par se retrouver vers la fin de cette phase aller. Avec 21 points à son compteur (14 buts marqués et dix buts encaissés (GD : +4)), cette équipe dirigée par Mathias Déguénon, un averti de la question football, a du potentiel qui doit être rationalisé. Mais elle doit consolider la défense qui a encaissé pratiquement autant de buts (dix), même si elle n’a pas trop de soucis à se faire du côté de l’attaque (2ème équipe ex æquo au classement de la meilleure attaque  comme les Buffles)

Et pour la manche retour où l’équipe de la capitale va disputer sept match en déplacement contre huit à domicile, avec lors de la dernière journée, un déplacement face aux portuaires de l’Aspac, un match alléchant.

ASVO : Dans la cour des grands !

(Rang : 6ème, 21 points, GD : +3)

L’équipe de l’association sportive vallée-omnisports (ASVO), promue en division d’élite lors de la saison écoulée, s’est illustrée de fort belle manière dans la cour des grand lors de cette phase aller avec cinq victoires (trois à domicile et deux à l’extérieur), six nuls  (deux à domicile et quatre à l’extérieur)et seulement quatre défaite. Soit un compteur de 21 points. Et si pour le club cher au président Marcellin Bocovè, l’objectif n’est pas forcément le titre pour cette deuxième saison, mais il n’en demeure bien que cette équipe de la commune d’Adjohoun n’entend pas faire piètre figure dans ce championnat. A l’analyse, l’entraîneur Rachad Chitou et ses poulains ont fait l’essentiel mais le plus dur reste à venir puisque pour la manche retour, l’équipe se déplace sept fois face à des têtes de pont tel que le leader Ayéma, Aspac, As Tonnerre, les Panthères et les Buffles. Par contre, elle va jouer huit fois à domicile et doit confirmer si elle veut terminer en beauté cette Vitalor ligue 1 

Panthères : L’espoir est permis

(Rang : 7ème, 21 points, GD : +2)

Classés à la septième place, les protégés du président El Hadj Radji Soumanou des Panthères de Djougou auréolés de la 2ème meilleure défense (9 buts encaissés) gardent l’espoir de recoller au peloton de tête. Avec quatre victoire, huit nuls et deux défaites (concédées à l’extérieure). Conséquence, auréolés d’un titre d’invincibilité à domicile, la direction du club entame la phase retour, avec un renfort de l’attaque et le milieu, l’objectif restant toujours le titre. Seul handicap, plusieurs déplacements à l’extérieur face à une pléthore de candidat au titre. C’est le cas d’Ayéma (leader de la phase aller), Esae FC (2ème), Béké, Dragons.

Aspac : Champion de l’ombre

(Rang : 8ème, 20 points, GD : +2)

20 points, quatre matchs gagnés, huit nuls et trois matchs perdus !!! Voilà ce que l’on peut retenir en terme e bilan pour les portuaires de l’Aspac après 15 journées. Et déjà, plusieurs questions fusent pour le champion du Bénin 2010, sérieux candidat au titre mais qui peine à retrouver ses lettres de nobles. Avec seulement trois défaites dont une seule à domicile et deux en déplacement, on peut affirmer que l’espoir est cependant permis puisque  Moutari Idrissou et ses poulains vont recevoir plusieurs grosses cylindrées à domicile. C’est le cas du leader Ayéma, de l’As Tonnerre, ASVO, Esae et Béké. C’est dire que les portuaires peuvent bien se rattraper, à condition de limiter aussi les dégâts du coté de Parakou face aux Buffles (champions en titre), à Djougou face à Panthères, à Porto-Novo face aux Dragons et à Pobè face à la JSP.

Béké : mi-figue mi-raisin

(Rang : 9ème, 19 points, GD : +4)

Annoncé pour jouer les premiers rôle en début de championnat, les protégés du technicien togolais Kodjo Koudjossan Kégbalo qui détiennent la 2ème meilleure attaque de cette phase aller avec 17 réalisations ont sombré au cours du parcours et se contentent de 19 points à leur compteur avec un bilan de quatre matchs gagnés, sept nuls et quatre défaites. Du coup, les observateurs s’interrogent sur la possibilité de cette équipe de refaire son retard pour se repositionner dans le peloton de tête pour la course au titre

 Mission difficile mais pas impossible pour la majorité,  à condition d’engranger les premiers points dès l’entame de la compétition. Affaire à suivre donc

JSP, A Tonnerre, Jac, Dynamo de Parakou : Des raisons d’y croire

(JSP : 10ème, 18 points, GD : -6; As Tonnerre : 11ème, 17 points, GD : -2)

(Jac : 12ème, 16 points, GD : -5; Dynamo de Parakou : 13ème, 16 points, GD : -6)

Dans le milieu de tableau, on retrouve plusieurs équipes ave des fortunes diverses. Pour les protégés de Bruno Didavi, président de la Jeunesse sportive de Pobè (JSP), auréolés de 18 points (12 marqués, 18 encaissés, GD : -6)  et qui doivent faire face aux réalités du rectangle vert pour cette manche retour, la tâche s’annonce pas facile. En effet, René Mensah, patron de l’encadrement technique de la JSP dont les poulains doivent disputer sept matchs à domicile et huit à l’extérieur face à des ténors de la ligue 1 comme Ayéma, Esae, Buffles candidat au titre.

17 points, trois matchs gagnés, huit nuls et quatre matchs perdus !!! Ainsi se résume le bilan de l’As Tonnerre de Bohicon qui terminé 11ème  (GD : -2). Et ici, Stanislas Akélé doit vraiment revoir le bastion défensif car les joueurs de Bohicon ont encaissé plus de buts (14) que marqués.

Pour Vizir Touré et ses poulain qui totalise  16 points avec quatre victoires, quatre nuls et sept défaites, la déception pourrait être grande car l’équipe d’Akpakpa a durant cette phase aller jouer les premier rôle à un moment donné avant de sombrer. Ce qui s’est traduit par un nombre élevé de buts encaissés, 18 contre 13 marqués. Et pour la manche retour, l’objectif sera d’améliorer le compteur malgré les adversaires coriaces qui peuvent perturber le dispositif que va mettre en place l’encadrement technique qui sait quoi faire.

Et déjà Dynamo de Parakou, l’autre promus et champignon de la ligue 2 la saison écoulé, peine à retrouver ses marques tout comme Real sports. Dur dur donc avec une lueur d’espoir depuis le 7 janvier 2020 où Sidikou Karimou et Samou Seidou Adambi ont pris la présidence du club. En effet, pour les proches du club, le bilan pas très reluisants (16 points, 12 buts marqués, 18 encaissés, GD : -6) va bientôt faire partie du passé.

Mais en attendant, Dynamo FC de Parakou a plusieurs adversaires pour la manche retour  avec huit matchs à disputer à domicile et sept en déplacement avec des adversaires costauds en déplacement à l’instar de Buffles, Ayéma, Aspac et ASVO.

Real Sports : Dur apprentissage de la division d’élite

(Rang : 14ème, 16 points, GD : -6)

Après un démarrage sur fond d’espoir pour le nouveau promu, l’espoir s’est peu à peu estompé. Et après 15 journée, Real Sports de Parakou  totalise 16 points avec quatre victoires (dont trois à domicile), quatre nuls  (deux à domicile) et sept défaites (dont trois à domicile). A l’analyse, l’équipe de Parakou découvre les réalités de la grande compétition et fait son apprentissage. Avec 15 buts encaissés, l’encadrement technique doit vraiment travailler la défense qui a encaissé 15 buts. Le plus dur commence avec la manche retour où l’objectif majeur est le maintien pour cette première apparition en division d’élite. Mission difficile mais pas impossible lorsqu’on sait que l’équipe chère au président Toundé Yébadokpo se déplace 8 fois pour la manche retour avec comme adversaires des tenors comme Buffles, Esae, ASVO, As Tonnerre, Aspac, Béké.

Les parakois réussiront-il à se maintenir ? Verdict le 14 juin 2020 après leur périlleux déplace du stade municipal Saka Kina Guézéré de Kandi où ils sont l’hôte de leur homologue de Béké

USS Kraké : Grosse déception !!!?

(Rang : 15ème, 16 points, GD : -9)

L’équipe chère au président Magloire Oké a-t-elle raté sa saison ? Voilà une interrogation qui trône dans la tête de nombreux avertis de la question football au Bénin. Incapable de sortir de cette zone rouge durant cette phase aller, l’entraîneur togolais  Komlan Koffi et ses poulains totalisent sur l’ensemble des 15 journées seulement16 points avec quatre victoires (dont deux à domicile), quatre nuls  (deux à domicile) et sept défaites (dont trois à domicile). A l’analyse, la prestation de l’USS Kraké est très insuffisante. Signe d’une inefficacité du bastion défensif qui a encaissé 21 buts. Les « Kraké Boys » qui doivent disputer huit matchs à domicile et sept à l’extérieur face à des ténors de la ligue 1 comme Panthères, Esae, ASVO, Ayéma, Dragons réussiront-il à sortir la tête de l’eau au cours de cette phase retour. Wait and See.

Upi ONM : Lanterne rouge

 (Rang : 16ème, 6 points, GD : -16)

Maintenu de justesse la saison écoulée alors qu’elle filait vers une relégation, l’équipe chère au président Valère Glèlè peine à retrouver ses marques En effet, en remerciant, l’ex coach Sékou Fofana qui a réussi le maintien au détriment de Bruno Adula, l’on a cru à un envol de l’équipe. Mais ce dernier a entre-temps déposé le tablier à son actuel successeur Désormais lanterne rouge avec six points (six buts marqués et 22 buts encaissés (GD : -16) l’encadrement technique doit de Upi ONM doit revoir son effectif, l’étoffer pour avoir un fond de jeu cohérant.

A l’analyse, la tâche s’annonce bien difficile pour les protégés du technicien Abdel Malick Touré  d’UPI ONM qui doivent pour cette manche retour effectuer sept déplacements à l’extérieur contre huit à domicile. Ils vont en découvre avec des ténors de la Ligue 1 comme Panthères, Esae, Ayéma et Buffles  en déplacement. En somme, à ce stade de la compétition, l’objectif principal est certainement de jouer pour le maintien. Et pour ce faire, il est impérieux effectuer une bonne rentrée afin de sortir de cette zone rouge des reléguables.

CLASSEMENT GENERAL DE LA PHASE ALLER DU CHAMPIONNAT DE LIGUE 1

Rang Equipe Points BM BE GD Joué G N P
1er AYEMA 30 22 7 +15 15 8 6 1
2ème ESAE 27 13 9 +4 15 8 3 4
3ème DRAGONS 25 16 8 +8 15 6 7 2
4ème BUFFLES 25 14 6 +8 15 6 7 2
5ème ENERGIE 21 14 10 +4 15 5 6 4
6ème ASVO 21 13 10 +3 15 5 6 4
7ème PANTHERES  21 11 9 +2 15 4 9 2
8ème ASPAC 20 15 13 +2 15 4 8 3
9ème BEKE 19 17 13 +4 15 4 7 4
10ème JSP 18 12 18 -6 15 4 6 5
11ème TONNERRE 17 12 14 -2 15 3 8 4
12ème JAC 16 13 18 -5 15 4 4 7
13ème DYNAMO PARAKOU 16 12 18 -6 15 4 4 7
14ème REAL SPORTS 16 9 15 -6 15 4 4 7
15ème USS KRAKE 16 12 21 -9 15 4 4 7
16ème UPI ONM 6 6 22 -16 15 1 3 11
 
BM : Buts Marqués –  BE : Buts Encaissés –  GD : Goal Différentiel –  G : Gagné – N : Nul – P : Perdu
CHAMPION   MAINTIEN LIGUE 1   RELEGUE LIGUE 2

STATISTIQUES LA PHASE ALLER DU CHAMPIONNAT DE LIGUE 1

Total matches joués : 120

Total buts marqués : 211

Moyenne buts marqués par match : 1,758

Moyenne de buts marqués par journée : 14,06

Meilleure attaque : AYEMA (22 buts marqués)

Meilleure Défense : BUFFLES (6 buts encaissés)

Meilleur Buteur: Folly GBADOEGAN (Dragons de l’Ouémé) : 9 buts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *